Conditions de collaboration

Cette charte est proposée à la signature de l’ensemble des acteurs intervenant dans la plateforme Paddel Afrique afin de renforcer le dialogue et la confiance

1. LA COLLABORATION : UNE COMPOSANTE ESSENTIELLE DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL
Dans son sens commun, la collaboration est un processus par lequel deux ou plusieurs personnes ou organisations s’associent pour effectuer un travail intellectuel suivant des objectifs communs.
La collaboration entre acteurs est souvent mise en avant comme une solution pour pallier les difficultés économiques actuelles que connaît le monde du développement. Rareté croissante des financements, réduction du nombre de programmes aidés… autant d’éléments incitant les acteurs à collaborer afin de répondre aux besoins d’appui sur les territoires notamment périphériques.
C’est pourquoi, dans ce contexte, les acteurs signataires souhaitent réaffirmer au travers de cette charte, le rôle et l’importance du caractère libre et volontaire des collaborations.
La présente charte encourage les acteurs à développer des projets pensés avec les habitants des territoires concernés.

2. UNE COLLABORATION FONDÉE SUR DES VALEURS COMMUNES
Cette charte reconnaît la coopération comme l’expression, à un moment et dans un lieu donné, d’un projet partagé, guidé par la recherche d’un intérêt commun et l’affirmation de principes suivants essentiels à son épanouissement :
– Solidarité : s’il est important de lutter contre l’ensemble des éléments qui participent de la mise en concurrence des acteurs, il est tout aussi essentiel que les acteurs eux-mêmes sachent également dépasser leurs intérêts particuliers au profit de l’intérêt commun en reconnaissant la légitimité de tous, associations, collectifs citoyens, élus locaux, habitants à défendre leurs points de vue et à développer des projets.
Cette reconnaissance permettra de créer les conditions favorables à l’émergence d’une réelle solidarité entre les acteurs d’un même territoire.
– Transparence : les acteurs doivent également faire preuve de transparence dans leurs relations avec les pouvoirs publics et avec les autres acteurs, collectifs et habitants sur les informations dont ils disposent et leurs enjeux. Il s’agit de respecter les règles établies en commun, d’agir en toute franchise et rechercher de cette manière, la confiance mutuelle dans les initiatives mises en œuvre, aux différents niveaux d’intervention.

3. LA COOPÉRATION AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL
– Participer à une veille partagée des besoins associant les habitants,les collectifs, les élus, les associations intervenant sur le territoire et les acteurs publics
– Encourager le débat contradictoire et favoriser des échanges réguliers entre les habitants, les collectifs, les élus, les associations intervenant sur le territoire et les acteurs publics «en amont» et «en aval» de tout projet commun pour favoriser le partage de savoir-faire et le développement du pouvoir d’agir
– Systématiser le principe de concertation entre les habitants, les collectifs et les intervenants sur le territoire, en amont de toutes réponses aux appels d’offres, appels à projets ou appels à manifestation d’intérêt
Il s’agit de favoriser l’émergence de réponses communes ou coordonnées aux besoins du territoire
– Soutenir une participation active des habitants et des bénévoles dans les espaces d’échanges et de concertations en prenant en considération leurs contraintes en matière de disponibilité
Les acteurs signataires s’engagent également à développer d’autres formes de rapports avec les pouvoirs publics en luttant contre le clientélisme qui participe à la mise sous tutelle partisane de la vie locale :
– En défendant une répartition solidaire des moyens, respectueuse de la diversité des acteurs fin de lutter contre les situations de domination
– En encourageant la circulation d’informations au sein des acteurs et des réseaux collaboratifs dans le but d’être au plus près des réalités des territoires.

4. SUIVI ET ÉVALUATION
En adhérant à la présente charte, les acteurs signataires s’accordent à promouvoir ses valeurs et principes et à les faire vivre. Les acteurs membres s’engagent également à évaluer la mise en œuvre de la charte lors d’un rendez-vous annuel.
N’hésitez pas à nous donner votre avis, à apporter votre contribution sur notre site internet, et à solliciter Paddel Afrique pour organiser rencontres et initiatives.